Réaliser une démarche d’orientation

Déjà, aussi bien le dire… Le conseiller en orientation n’est pas quelqu’un qui lit dans les feuilles de thé. S’il ne peut pas prédire l’avenir de ceux qui le rencontrent, c’est toutefois une excellente ressource pour vous aider à réaliser votre démarche. Notamment pour cibler vos intérêts et révéler votre potentiel. 

Myriam Bécotte est conseillère en orientation au Carrefour jeunesse-emploi L’Assomption. Elle rappelle qu’il est primordial de faire son choix de carrière pour soi et non pour plaire à quelqu’un d’autre. « C’est le client qui fait son choix. Il faut se faire confiance et regarder ses propres besoins. »

Son travail se fait en collaboration avec les jeunes et elle travaille auprès des 18-35 ans. Une clientèle qui envisage souvent le retour aux études.

Les gens la consultent pour les raisons suivantes :

  • faire un choix professionnel éclairé;
  • apprendre à mieux se connaître (intérêts, aptitudes, personnalité);
  • réorienter sa carrière;
  • valider un choix professionnel;
  • faire un bilan de compétences.

Valider son choix sur le marché du travail

Lors d’une démarche en orientation, il est primordial, mentionne-t-elle, de confronter ses idées sur le marché du travail.

Voici quelques conseils avant de se lancer dans un plan de formation :

  • Aller voir comment ça se passe sur le marché du travail;
  • Faire un stage d’un jour;
  • Explorer les programmes reliés à l’emploi convoité.

Par exemple, quelqu’un qui souhaite devenir mécanicien automobile devrait aller voir comment ça se passe au garage et dans un concessionnaire avant de débuter un cours dans le domaine pour clarifier son plan.

Les domaines contingentés : Avoir un plan B

« Les conditions d’admission dans certains domaines peuvent être confrontantes! » rappelle Myriam.

« Si tu n’as pas les préalables requis ou un score de feu pour entrer dans des programmes contingentés comme techniques policières ou médecine, il faut penser à un plan B, si jamais ton projet ne se concrétise pas ».

La même logique s’applique pour quelqu’un qui souhaite à tout prix travailler pour une entreprise qui a peu d’ouvertures de postes. « Il faut que la personne ait un plan B. Penser à une autre entreprise dans son domaine ou avoir de l’ouverture à accepter un poste avec moins de responsabilités pour monter les échelons et parvenir à atteindre son objectif. »

En bref, Myriam pourra vous aider à vous faire cheminer et avancer dans votre réflexion. Tout cela en vous aidant à bien cibler vos champs d’intérêts et à envisager les nouvelles réalités du travail pour établir et mettre en œuvre le bon plan d’action.

Contactez-nous pour obtenir un rendez-vous avec Myriam ou un membre de notre équipe par téléphone au 450 581-3785 ou passez nous voir!

Des ressources intéressantes

À consulter sans modération…

Notre test sur la démarche en orientation

Inforoute

Monretouraucegep.com

Academos

Jeunes explorateurs – Stages d’un jour